Comment remplacer un système IT qui doit être constamment opérationnel?

Visible depuis l’autoroute E42, le bâtiment du European Express Center de TNT à Liège est vraiment impressionnant. Il paraît même gigantesque lorsque l’on porte le regard depuis l’extrémité du hall 1 vers l’autre bout du hall 2 : 350 m d’arrivées (infeeds) et de sorties (outfeeds), à gauche pour le transport routier, à droite pour le fret aérien. Tous les colis expédiés depuis les quatre coins du monde à destination de l’Europe transitent par ici.


Des dizaines de milliers de colis y sont triés automatiquement par destination chaque jour. Le matériel et les logiciels qui commandent le processus datent de 1998, date à laquelle TNT a construit le hub européen. Le hub tourne jour et nuit, 24/7. Une immobilisation de plusieurs jours est inconcevable et une interruption des activités pendant plusieurs semaines est tout simplement exclue. Les serveurs et les systèmes de stockage devaient pourtant être remplacés. Un défi pour le département Support d’intrion. L’occasion de montrer une autre facette de la polyvalence de l’entreprise. Nous nous sommes entretenus avec Marc Cardinal, IT System Engineer chez TNT Liège.

1) Pourquoi était-il urgent de remplacer les systèmes ?
Marc : « Pour deux raisons. Les frais de maintenance commençaient à chiffrer. Il faut savoir que nous remplaçons en principe des serveurs tous les 3 ans. Les logiciels évoluent rapidement ; nous avons eu des problèmes avec les mises à jour d’antivirus pour les différents systèmes d’exploitation. Nous voulions retrouver un environnement stable sur lequel faire tourner de nouveaux logiciels. Ce qui nous amène à la seconde raison : le projet LEF, qui sera prochainement mis en œuvre. Il concerne un tout nouveau système de triage transversal. La mise à niveau actuelle de notre matériel et de nos logiciels a pour but de nous préparer pour l’avenir.»

2) Quel était le principal défi de ce projet ?
Marc : « Le peu de temps disponible pour la maintenance. Nous commençons à 22 h, avec un pic aux environs de minuit. Les avions chargés de colis atterrissent à partir de 23 h et redécollent entre 4 h et 6 h avec d’autres colis à leur bord. Nous devons tout trier en quelques heures, sans commettre la moindre erreur. Depuis 2 ans, nous connaissons aussi une activité soutenue en journée, à partir de 9 h. Il s’agit essentiellement de vols en provenance d’Asie. Ce qui nous laisse 3 heures pour la maintenance. Nous ne disposons à nouveau que de quelques heures le soir. Un véritable cauchemar quand un tel changement majeur s’impose. Aucune interruption des activités n’est envisageable.»

3) Qu’est-ce qui a précisément été réalisé ?
Marc : « Les logiciels de la base de données ont été mis à niveau : meilleure protection et redondance. Nous avons ensuite migré ces logiciels vers un nouveau serveur doté d’une infrastructure VMware moderne (VM est l’acronyme de Virtual Machine et permet de faire tourner plusieurs systèmes d’exploitation simultanément, NDLR). Ce fut alors au tour de la base de données proprement dite. Une étape complexe, car elle renferme de multiples liens vers TNT World. Vu le peu de temps disponible pour la maintenance, nous n’avons pu migrer que de petites parties à la fois. Chaque changement était testé en profondeur avant que nous donnions notre feu vert pour 22 h. Tout s’est néanmoins déroulé sans encombre.»

4) Le nouveau système est une solution de reprise après sinistre. De quoi s’agit-il exactement ?
Marc : « TNT travaille à 90-95 % pour le secteur B2B. Les entreprises veulent que leurs colis soient livrés dans les 24 heures. En cas de problème, un plan B doit pouvoir être déployé immédiatement. Ce sont les directives de TNT World. Un back-up de la base de données doit être disponible à tout moment : si un serveur tombe en panne, le serveur de rechange doit immédiatement prendre le relais. Le double système de stockage sera réparti dans deux bâtiments différents. Nous sommes dans un aéroport. Même si un avion s’écrase sur l’un des deux bâtiments, les données relatives aux milliers de colis restent disponibles sur l’autre système de stockage.»

5) Pourquoi avoir choisi intrion ?
Marc : « Je connais l’entreprise depuis que j’ai commencé à travailler ici, il y a 18 ans. Nous avons toujours entretenu de bons contacts. Nous nous parlons d’égal à égal, de technicien à technicien, d’ingénieur à ingénieur. Ils comprennent ce que nous voulons et ils nous le fournissent. Nous abordons ouvertement les problèmes ensemble. Voilà pourquoi nous avons encore collaboré sur ce projet. Il en sera de même pour le second volet : le projet LEF.»

6) Quels sont les futurs projets ?
Marc : « L’application est opérationnelle pour le nouveau projet LEF. La migration de la base de données et des logiciels sur le nouveau matériel est fin prête pour l’ancien bâtiment (hall 1). intrion installe actuellement une nouvelle trieuse dans le nouveau bâtiment (hall 2). Mais de nombreux éléments doivent encore être remplacés dans le hall 1, sans que nous devions interrompre l’installation. Les deux bâtiments seront reliés. Le coup d’envoi devrait être donné début 2016.»


 

PIC-IT-2“C’est un plaisir de travailler avec intrion”
« Nous travaillons 24 heures par jour, 7 jours par semaine. C’est typique du secteur du transport express. Nous devons chaque jour assurer la livraison de dizaines de milliers de colis et de documents dans les 24 heures. Les réparations et le redémarrage du système posent donc problème au service de maintenance. Alors, imaginez le remplacement du système complet ! La prouesse réalisée ici avec intrion est exceptionnelle ! »


LOGO-TNT

À propos de TNT
TNT est un acteur mondial du marché des services express. L’entreprise achemine vos marchandises et documents dans le monde entier, selon vos besoins. Elle met l’accent sur l’enlèvement et la livraison le jour défini et à l’heure définie. Le 27 avril 1998, TNT a ouvert son European Express Center (EEC) à l’aéroport de Liège. Le hub traite tous les envois de fret aérien au sein de l’Europe et assure la liaison avec le reste du monde.