Projet d’intégration avec 25 sous-traitants

Baby girl (9-12 months) drinking from bottle.

Outre une deuxième ligne de remplissage et de conditionnement, un acteur international majeur du marché du lait en poudre pour bébés a commandé à intrion une troisième ligne dite « canning line ». La ligne de production remplira de poudre des emballages de qualité, essentiellement à destination du marché chinois. intrion intégrera l’apport de plus de 25 sous-traitants pour répondre de manière optimale à la requête du client. La nouvelle ligne se chargera aussi de palettiser et de dépalettiser les couvercles et les boîtes. L’ingénierie (mécanique, électrique, PLC, robotique et PC), la commande dynamique et la sérialisation ont été confiées à intrion.

La sérialisation reste un sujet sensible dans le secteur pharmaceutique : chaque boîte, chaque paquet, chaque carton et chaque palette reçoivent un code unique garant d’une traçabilité maximale. L’objectif ? Lutter contre la contrefaçon et assurer la sécurité des patients. Chaque pays fixe néanmoins des priorités différentes dans le cadre de sa législation. La Chine exigera une traçabilité totale pour le lait en poudre à partir de 2016. Vous n’avez sans doute pas oublié le scandale qui a éclaté en 2008 : à l’époque, le lait en poudre chinois était mélangé à du colorant blanc.

Ce magnifique projet d’intégration devrait passer en production au printemps 2016, après validation IQ/OQ/PQ.